Après La Pluie

Je ne sais pas vraiment ce qui me plaît le plus dans les flaques.
Est-ce leur côté éphémère ? Cette magnifique façon d’apparaître et de disparaître petit à petit.
Leurs reflets qui peuvent être, selon le sens dans lequel on les regarde, complètement différents.
Ou est-ce la superposition de deux univers qu’elles me laissent voir, l’espace d’un instant ?
J’aime attendre la fin de l’averse pour partir découvrir cet autre monde qui me surprend
toujours autant, quelque soit le jour ou la saison.
Après la pluie, deux mondes vivent en suspension et on ne sait plus où mettre les pieds.